Category Archive for: design

journal-innovation-artisanat

Artisanat et Innovation

Artisanat n’est pas toujours synonyme d’innovation. Nous pensons que c’est un tort, dont la racine provient d’une confusion entre innovation et progrès technologique.

171

Green Fashion

Une initiative de Lexus qui date (2011) mais qui pourrait donner l’exemple. Faire du beau, de l’original, de l’inattendu à partir d’objets ou de matériaux considérés comme non « nobles »  pose question sur ce qu’est, ou pourrait être le luxe de demain : un peu l’imagination dans un monde qui ferait mieux de recycler ses déchets plutôt que ses idées. Plus d’infos

Minimalissimo

Minimalissimo N°1

Minimalissimo est un blog d’origine Suisse spécialisé en minimalisme. Carl Brandenburg, l’une des forces qui animent cette plateforme, vient de lancer une campagne Kickstarter dans le but de créer la première édition imprimée de Minimalissimo axée sur le design, l’architecture, l’art et la mode au travers d’articles et d’entretiens d’importants acteurs de la culture minimaliste, depuis ses grands maîtres jusqu’aux nouveaux talents. Le premier numéro nous permettra de découvrir entre autres le studio norvégienne Norm Architects, la fashion designer Rad Hourani, le directeur de Vitsoe Mark Adams et l’artiste suisse Zimoun. Bien que la publication soit programmée en octobre prochain, les premières images sont déjà disponibles en ligne. Au travers d’une mise en page simple et claire, de formes pures et de teintes sobres, cet aperçu nous met l’eau à la bouche en attendant sa parution. En savoir plus.

pascale-marthine-tayou-plastic-tree-designboom-10_opt

Pascale Marthine Tayou – Art basel 2015

Avec son oeuvre « Plastic Tree » présentée au Art Basel Unlimited 2015, l’artiste Pascal Marthine Tayou, originaire du Cameroun, nous interroge poétiquement sur les ravages de notre consommation effrénée sur l’environnement.

OMA-designed-fondazione-prada-campus-milan-designboom-01_opt(1)

La fondation PRADA – Bar Luce by Wes Anderson

Samedi 9 mai, la Fondazione Prada de Milan a ouvert ses portes au public, 4 ans après l’espace de Venise. Un centre d’art de 19000m2 imaginé par Rem Koolhaas (et son agence OMA) et Miuccia Prada. Mais pas seulement… En effet, les cinéastes sont de plus en plus prisés quand il s’agit de designer de futurs hotspots. Après David Lynch et son célèbre Silencio parisien, c’est au tour de Wes Anderson de se voir confier l’architecture du Bar Luce de la fondation Prada. Un espace à mi-chemin entre l’imagerie de ses films, on notera la présence d’un flipper Steve Zissou, en hommage au personnage de Bill Murray dans la Vie Aquatique. Et d’un café milanais traditionnel, doucement rétro empreintant aux codes des années 50/60. « C’est un espace sans angle idéal. C’est pour la vraie vie, et prévu pour avoir beaucoup de bons spots pour manger, boire, discuter, lire, etc. Même si ça pourrait faire un assez bon lieu de tournage, je pense que l’endroit serait encore meilleur pour écrire un film. J’ai essayé d’en faire un bar dans lequel j’aurais envie de passer mes propres après-midi non-fictionnels » explique Wes Anderson (source GQ magazine). Une « vraie vie » qu’on a hâte de découvrir !

cos_opt

Installation COS par Snarkitecture – Milan Design Week

Pour le Design Week 2015 à Milan, le studio américain Snarkitecture s’est occupé de concevoir l’installation de, la marque premium du groupe H&M, COS. Fidèles à leur univers mêlant jeux de matières, épure et blancheur virginale le duo new yorkais entoure la collection Printemps/Eté 2015 de la marque anglaise d’un voile immaculé. Une installation composée de milliers de rubans blancs venant floutter les frontières temporelles et spatiales de pièces résolument intemporelles.

guggenheim

GUGGHENHEIM MUSEUM BILBAO – Books on line

Bien sûr les livres c’est mieux. Bien sûr le Guggenheim n’est qu’à quelques heures d’avion de n’importe quelle ville européenne et un AR sur une compagnie low cost coûte parfois moins cher qu’une soirée bien arrosée dans un club à Paris ou à Londres. Mais en attendant de pouvoir vous concocter un week end à Bilbao, vous pourrez toujours consulter la librairie en ligne du célèbre musée espagnol. Ça fait beaucoup de bien, confirme ce que tout le monde sait et que ceux qui ne savent pas de ne pas savoir ne pourront plus ignorer : nous avons, ces 20 dernières années, davantage recyclé qu’inventé. > Le lien officiel > Autre lien doté d’un viewer plus confortable

DIK_SCHEEPERS_UNPOLISHED_DPL_KV_6792_opt

UNPOLISHED DESIGN

Petit clin d’oeil au design polonais qui continue de faire son petit bonhomme de chemin chez les distributeurs et dans les design fair. D’après Pawel Gobelny, curator de l’expo itinérante qui attire les curieux depuis 2009 au quatre coins du monde, le nom « UNPOLISHED » signifie en même temps « pas polonais », « impoli » et « pas fini ». Aussi nous arrivons à une constatation : le design polonais existe et nous pouvons le décrire en cinq mots « quelque-chose-venant-de-rien ». D’après Pawel le concept tient son origine dans l’histoire du pays. « Dans la période communiste, il n’y avait pas d’infrastructures ni de matériel donc il fallait se débrouiller avec les moyens du bord. » Le proverbe : « Le Polonais sait tout faire » ne vient pas de nulle part. Une chose est sure Mesdames, le polonais n’est pas qu’un plombier.

Back to Top